Category Archives: Actualité

La FTQ ne sera pas aux forums de discussion du Conseil du trésor

Québec, le 10 janvier 2020. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et ses syndicats affiliés représentant du personnel dans le secteur public (SCFP, SQEES-298, SEPB et UES 800) ne voient pas l’utilité des trois forums de discussion sur les priorités gouvernementales annoncés par Québec lors du dépôt de ses offres dans le cadre des négociations dans le secteur public qui s’amorcent, et n’ont donc pas l’intention d’y participer.

Les forums tels que proposés sur la santé des salariés, sur la réussite éducative et sur l’accès aux soins pour les personnes en hébergement de longue durée ou recevant des soins à domicile ne sont qu’une distraction inutile à ce moment-ci, alors que nous sommes en pleine période de renouvellement des conventions collectives. « La FTQ veut parler de ces sujets, mais on veut en parler à la bonne place et ce c’est aux tables de négociation que cela doit se faire. D’ailleurs, depuis le temps qu’on en parle, le gouvernement sait déjà ce qui doit être fait pour améliorer les services à la population et le sort des travailleurs et travailleuses du secteur public. Il faut embaucher du nouveau personnel, améliorer les conditions d’exercice d’emploi et mieux les rémunérer », déclare le président de la FTQ Daniel Boyer.

« L’échéance des conventions collectives, le 31 mars prochain, arrive rapidement. Plutôt que de discuter dans des forums de sujets qui concernent la négociation, nous proposons de s’atteler à la tâche et de redoubler d’efforts pour le renouvellement de nos conventions collectives », ajoutent le président par intérim du SCFP-Québec, Benoit Bouchard, et la présidente du SQEES-298, Sylvie Nelson.

« Les sujets mis à l’agenda par le Conseil du trésor dans le cadre de ces forums font déjà l’objet de propositions qui ont été déposées aux tables sectorielles par nos organisations syndicales. Des propositions visant justement à régler les problématiques que soulève le gouvernement. Pour nous, ces forums de discussion risquent de bloquer les négociations et de nous faire perdre un temps précieux », soulignent Pierrick Choinière-Lapointe, directeur exécutif du SEPB, et Raymond Larcher, président de l’UES 800.

Statistiques pour déboulonner quelques mythes et mieux comprendre les enjeux de cette négociation :

  • Moyenne salariale des employés du secteur public (FTQ) : 36 155,49 $ ;
  • Moyenne salariale des employés occasionnels et temporaires (FTQ) du secteur public (autres que réguliers) : 28 490,15 $ ;
  • Retard salarial du secteur public (FTQ) : 6,2 % ;
  • Pourcentage de femmes que nous représentons (FTQ) : 73,7 % ;
  • Pourcentage de travailleurs et travailleuses qui n’ont pas de permanence ou de poste à temps complet (FTQ) : 43,2 %.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.

Les travailleuses et travailleurs du secteur public de la FTQ sont représentés par le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), le Syndicat québécois des employées et employés de service, section locale 298 (SQEES-298), le Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau (SEPB) et l’Union des employés et employées de service, section locale 800 (UES 800).

Source : FTQ

 

Secteur public québécois: le point sur le maintien de l’équité salariale

Année après année, le SCFP défend activement le droit à l’équité salariale de ses membres.

Dans le cas de ses milliers de membres du secteur public québécois couverts par la loi québécoise sur l’équité salariale, cette défense concerne notamment le maintien de l’équité salariale qui était requis en 2010.

Il s’agit d’un exercice de réévaluation et d’ajustement qui, selon le SCFP, a été escamoté par le gouvernement du Québec. Depuis, le SCFP a multiplié les démarches de contestation pour que les sommes dues soient versées et que les inégalités soient corrigées.

Voici donc une mise à jour sur le dossier du maintien de l’équité salariale de 2010.

En 2019, les modifications apportées à la Loi sur l’équité salariale ont amené le SCFP à retourner en conciliation avec le Conseil du trésor dans le cadre des plaintes concernant le maintien de l’équité salariale de 2010.

Durant les mois de novembre et décembre, le SCFP a eu plusieurs rencontres en intersyndicale ainsi qu’avec la partie patronale afin d’arriver à une entente qui réglerait les plaintes de maintien de 2010. Cette dernière a tenté de faire accepter une rétroactivité à rabais et de retirer certaines catégories d’emploi, ce à quoi l’intersyndicale s’est opposée.

Avant le congé des fêtes, l’intersyndicale a dressé au Conseil du trésor un portait clair des catégories d’emploi devant être modifiées rétroactivement au 31 décembre 2010 afin de conclure une entente.

Le lundi 6 janvier 2020 était la dernière journée de conciliation à l’intérieur du délai prescrit par la loi. Le Conseil du trésor a annoncé qu’il ne pouvait pas adhérer à la dernière proposition intersyndicale pour en arriver à une entente globale, mais qu’il avait le mandat de poursuivre les travaux afin de trouver une voie de passage.

Ainsi, malheureusement, aucune entente n’est intervenue dans le cadre de la conciliation qui prenait fin lundi. Cependant, les parties se sont dites prêtes à continuer les discussions même si la conciliation était terminée.

Le processus d’enquête de la CNESST qui avait été suspendu le temps de la conciliation a donc repris ce mardi 7 janvier 2020. Nous avons d’ailleurs envoyé ce jour-là un courriel à cet effet à la CNESST.

Le SCFP poursuivra son travail acharné pour que les droits de ses membres soient respectés dans ce dossier, que ce soit aux enquêtes ou à travers les pourparlers avec le Conseil du trésor.

Faire une demande de rente de retraite, c’est simple !

Votre décision est prise ? Vous êtes prêt ou prête à aller de l’avant avec votre projet de retraite ?

Pour obtenir votre rente de retraite rapidement après votre départ, vous devez :

1- convenir de votre date de fin d’emploi avec votre employeur

et

2- transmettre le formulaire Demande de prestation de retraite d’un régime de retraite du secteur public à Retraite Québec 90 jours avant le premier jour du mois au cours duquel votre départ aura lieu.

Dès la réception de votre demande, Retraite Québec communiquera avec votre ou vos employeurs pour valider et obtenir certaines informations. Du début jusqu’à la fin du traitement de votre demande, Retraite Québec vous informera de chacune de ses étapes et Retraite Québec vous enverra rapidement une confirmation du montant de votre rente de retraite.

Consultez le site Web de Retraite Québec pour tout savoir sur la demande de rente de retraite d’un régime de retraite du secteur public (RREGOP, RRPE, etc.).